#24

Au lendemain de sa reddition, Toni Musulin, le convoyeur de fonds accusé d'avoir volé 11,6 millions d'euros, a avoué les faits devant les enquêteurs mardi 17 novembre à Lyon, sans toutefois révéler l'endroit où il a caché les deux millions et demi d'euros du butin non saisis par la police.

Lire l'article

Creative Commons Attribution-NonCommercial-NonDerivatives Certains droits réservés.

Poster un commentaire :